Des chercheurs de l’université de Californie viennent de publier une étude dans l’American Journal of Geriatric Psychatry qui conclut qu’Internet stimulerait les capacités cérébrales des personnes âgées.

24 sujets âgés de 55 à 76 ans, sans soucis neurologiques particuliers, ont été soumis à une IRM alors qu’ils surfaient sur le net. La moitié était des habitués des moteurs de recherche et de la consultation de pages web. Deux groupes ont été constitués : l’un devait faire une recherche et l’autre lire sur le net.

Le but était d’apprécier l’activité cérébrale des sujets lorsqu’ils utilisent Internet. L’IRM a permis d’enregistrer des changements dans les circuits du cerveau. Si l’activité cérébrale de tous les sujets était nette notamment au niveau des centres du langage, de la lecture, de la mémoire et de la vision, les chercheurs ont observé une grande différence chez ceux qui effectuaient une recherche.

L’un des chercheurs, le Dr Garry Small résume ainsi la découverte : "… les sujets faisant des recherches sur Internet ont paru mobiliser davantage de circuits neuronaux qui ne sont pas stimulés par la lecture mais seulement chez ceux ayant une expérience de recherche sur Internet."

Selon lui, "La recherche sur Internet stimule des activités complexes du cerveau qui pourraient contribuer à faire travailler le cerveau et à améliorer son fonctionnement."

Les personnes âgées savent donc quoi faire pour avoir un cerveau en pleine forme…