La pandémie de covid-19 invite chaque être humain à s’interroger sur sa façon d’être au monde. Comme vous, je suis entrepreneur. J’ai pris le temps de tirer des leçons sur mon activité. J’ai découvert mes forces et mes faiblesses face à l’inattendu et au risque d’effondrement. Vous avez fait le même cheminement, j’en suis convaincu.

J’ai longuement échangé avec mes partenaires, mes clients, mes amis et ma famille. Nous établissons tous le même constat : l’entreprise doit se réinventer. Cette crise impose une interrogation profonde de l’entreprise sur sa raison d’être. Quel sens souhaite-t-elle donner au fait de produire ? Quel type de croissance doit-elle vraiment privilégier et défendre ? Comment doit-elle se comporter pour pérenniser son activité ?

« Mieux résister aux crises, savoir faire face aux imprévus supposent de l’agilité. »

Nous sommes tous interdépendants ! Chacun doit se repositionner, aujourd’hui, sociétalement et économiquement. Au sein de l’entreprise, nous savons que la responsabilisation et la confiance libèrent la créativité et renforcent la motivation des salariés. Comment améliorer le dialogue à tous les échelons pour pouvoir co-construire des solutions ? Comment développer l’intelligence collective afin de mettre en œuvre les bonnes pratiques et l’innovation, lier de nouveaux partenariats et être plus vertueux ?

« L’entreprise ne peut atteindre la résilience sans savoir-être ! »

Les retours que j’ai reçus durant ces semaines de confinement confirment mon constat premier. L’entreprise ne peut atteindre la résilience sans savoir-être ! Mieux résister aux crises, savoir faire face aux imprévus supposent de l’agilité.

On présente le digital comme grand vecteur économique du monde nouveau. Certes. Mais, nul ne doit oublier que la communication de masse consiste souvent à faire beaucoup de bruits. Le temps réel et ses flux d’images sont hypnotiques, ils véhiculent des vérités superficielles. Les nouvelles vérités se superposent aux précédentes et ainsi de suite. En entreprise, la transparence est présentée comme une clé du succès. Car l’information transmise aide les différentes cibles à comprendre ce qu’est l’entreprise dans son ensemble, comme elle fonctionne, ce qu’elle sait faire, entre autres. Quelle information conserve-t-on concrètement des flux d’images et de messages qui se déversent sur le net en continu ? Sans possibilité de faire le tri, il n’y a aucune transparence véritable. Ce manque de transparence a un impact réel sur l’entreprise : absence de vision claire, démotivation, chute des performances, fuite des compétences…

Le monde post-covid sera un monde nouveau, prédisent de nombreux économistes. Ce monde nouveau va imprimer un autre temps, un retour à l’essentiel : les valeurs fondamentales. Il impose une rupture avec l’ère du vide et le brassage des vents. Les savoirs et les savoir-faire ne suffiront plus pour exister durablement. La clé de voûte de l’entreprise sera son savoir-être !